Romances sans paroles : 2e Barcarolle de Mendelssohn

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone
[2.7/5]

Romances sans paroles - Mendelssohn - 2e barcarolleFermez les yeux et imaginez-vous sur une gondole

Felix Mendelssohn a vécu 38 ans. Au vu de tout ce qu’il a produit, ça laisse rêveur.

Parce que de mon côté, au même âge, à part une valse, une chansonnette et quelques autres petites pièces que je garde sous le coude, il ne s’est pas passé grand-chose... Mais loin de moi l’idée de me comparer à un vrai compositeur, c’était juste histoire de glisser quelques liens vers d’autres morceaux 🙂

Les Romances sans paroles

Portrait de Felix MendelssohnEn tout cas Mendelssohn fait partie des compositeurs majeurs de l’ère romantique, ce qui fait de lui un homme qui savait parler aux femmes. Avec son piano, bien sûr, parce que pour le reste je n’ai aucune info. Et justement, les Romances sans paroles sont une suite de morceaux regroupés dans des recueils dont la plupart sont dédiés à des femmes.

Allegretto mais tranquillo

Romances sans paroles - MendelssohnLa pièce que je vous présente ici est extraite du deuxième recueil (Op. 30) des Romances sans paroles. Il s’agit de la deuxième barcarolle, ou chanson du gondolier. Allegretto tranquillo en fa dièse mineur pour les intimes.

D’un abord relativement facile, la seule difficulté technique de cette barcarolle réside dans la capacité du pianiste à choisir un bateau robuste et à y installer son instrument sans couler. Mais le jeu en vaut la chandelle, et ce n’est pas Elisa von Woringen, à qui est dédié le recueil, qui va me contredire : quoi de mieux qu’une gondole pour incarner le romantisme ?

A en juger par mes choix de morceaux (Le Lac de Côme par exemple), d’aucuns seront tentés de me coller une étiquette, et ils auront raison : j’adore le piano de cette époque, et je compte bien retravailler prochainement les quelques valses de Chopin qui firent autrefois ma fierté de jeune pianiste.

Je vous laisse maintenant en immersion : avant de lancer la vidéo, prenez quelques instants pour vous imaginer sur une gondole

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

3 pensées sur “Romances sans paroles : 2e Barcarolle de Mendelssohn

  1. Pat de Méru

    C'est toujours aussi beau.
    Bravo Gaël et merci.
    je me réjouis des Chopin à venir.

    C'est vraiment super de mettre tout ton répertoire en ligne.
    Cela fait du bien.

    Répondre
  2. Gael

    Auteur de l'article

    Merci pour vos commentaires ! Pour Chopin ça va me demander un peu de boulot quand-même, donc patience 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *