A Felicidade – Antonio Carlos Jobim – Bossa Nova

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

[5/5]
Antonio Carlos Jobim - A Felicidade - Piano CoverC'est pour toi, Flo ! Mais tout le monde peut écouter...

Pourquoi une dédicace, là comme ça ? Et c'est qui Flo ???

 

Florence

Déjà, ce n'est pas ma femme. Ni même ma maîtresse... pas d'inquiétude, chérie ! Peut-être une amie ? Oui, mais pas seulement... On parle de la famille, là, celle qui compte. On parle de la sœur de la femme du fils de mon père. Ce genre de lien, c'est sacré. Et au nom de ce lien sacré, au nom de celui de l'amitié, au nom tout aussi sacré de la magie de Noël (enfin si on croit au Petit Jésus, ou à la limite au Père Noël), j'ai eu droit à un petit cadeau : cette partition. Alors ça valait bien une dédicace. Minimum.

Déchiffrage : une semaine. Mais attention : intensif. Ensuite il a fallu travailler le groove. Pas évident. D’autant que la bossa nova, c’est pas dans mes gènes à la base... Alors je n’ai pas eu le choix : j’ai fait tourner une petite boîte à rythme à 160 bpm, um ritmo do Brazil. Au niveau ambiance on était plus chez Charlie Oleg qu’à Copacabana, mais ça m’a permis de perfectionner mon côté brésilien.

Il ne restait plus qu’à mettre en boîte. J’étais tellement impatient de partager ça avec toi, Flo, que j’en ai oublié de virer le kleenex qui traîne dans ma poche… Et le pire, c’est que j’ai enregistré un deuxième morceau à la suite. Du coup le kleenex va devenir un élément récurrent de mes productions… Merci Flo !

La partition

Il s'agit du volume 3B de la collection Pianorama. La transcription de ce morceau est signée Aline Sans.

A Felicidade

Musique extraite du film brésilien Orfeu Negro, cette samba apparaît au cœur du carnaval de Rio de Janeiro. Elle évoque le côté éphémère du bonheur : Tristeza nao tem fim, felicidade sim ("La tristesse ne finit jamais, contrairement au bonheur"). A la fois festive et mélancolique, elle est très représentative de la sensibilité brésilienne.

Antonio Carlos Jobim

Antonio Carlos Jobim dit Tom Jobim, est un Carioca cofondateur du style de la bossa nova (littéralement "nouvelle vague") à la fin des années cinquante. Il travaillera beaucoup avec le poète Vinicius de Moraes, collaboration d'où naîtront divers chefs d'oeuvre (Chega de Saudade, A garota de Ipanema, Agua de beber, Insensatez...) ainsi que cette célèbre samba, qui illustre le film Orfeu Negro avec la tout aussi célèbre bossa nova Manha de Carnaval.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

2 pensées sur “A Felicidade – Antonio Carlos Jobim – Bossa Nova

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *